Articles sur : DĂ©couverte de l'alternance

Le contrat pro, c'est quoi ?

Qu'est-ce que le contrat de professionnalisation ? 🧐



Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail qui permet à un salarié d'acquérir une qualification professionnelle tout en travaillant.

Qui peut signer un contrat de professionnalisation ?📹



Plusieurs personnes peuvent signer un contrat de professionnalisation :

Les jeunes de 16 à 25 ans pour compléter leur formation initiale.
Les demandeurs d’emploi de 26 ans et plus.
Les bĂ©nĂ©ficiaires du RSA, de l’ASS ou de l’AAH.
Les personnes ayant bĂ©nĂ©ficiĂ© d’un contrat aidĂ© (Contrat unique d’insertion).

Quels diplĂŽmes Ă  l'issue d'un contrat pro ? đŸ‘©â€đŸŽ“đŸ‘šâ€đŸŽ“



Plusieurs diplĂŽmes peuvent ĂȘtre obtenus Ă  l'issue d'un contrat de professionnalisation :

Un diplÎme ou titre professionnel enregistré au RNCP.

Un certificat de qualification professionnelle de branche ou inter-branche (CQP).

Une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale.

Contenu du contrat đŸ•”ïž



Le contrat de professionnalisation peut ĂȘtre un CDI ou un CDD. Dans le cas d’un CDD, la durĂ©e doit ĂȘtre comprise entre 6 et 12 mois, sauf dans certains cas particuliers.

Tu peux renouveler ton contrat de professionnalisation une seule fois avec le mĂȘme employeur si la prochaine qualification est supĂ©rieure ou complĂ©mentaire Ă  celle que tu prĂ©parais ou si tu as Ă©chouĂ© Ă  tes examens.

Le temps de travail en contrat de professionnalisation est le mĂȘme que celui des autres salariĂ©s de l’entreprise, mais le temps de formation est inclus dans le temps de travail.

Les enseignements peuvent ĂȘtre dispensĂ©s par un organisme de formation ou par l’entreprise elle-mĂȘme si elle y est habilitĂ©e. Ces enseignements reprĂ©sentent 15 Ă  25% de la durĂ©e totale du contrat et ne peuvent pas ĂȘtre infĂ©rieurs Ă  150 heures.

Modes de rupture



Concernant les modes de rupture du contrat de professionnalisation, je t’invite Ă  consulter l’article dĂ©diĂ© ici.

Le rĂŽle du tuteur



Comme pour les contrats d’apprentissage, tu bĂ©nĂ©ficies d’un accompagnement. Pour les contrats de professionnalisation, cet accompagnement est assurĂ© par ton tuteur.
Le tuteur doit ĂȘtre un salariĂ© qualifiĂ© de l’entreprise. Il doit ĂȘtre volontaire, confirmĂ© et justifier d’une expĂ©rience professionnelle d’au moins deux ans en rapport avec la qualification visĂ©e. Ton employeur lui-mĂȘme peut ĂȘtre ton tuteur s’il remplit les conditions.

Les missions du tuteur sont les suivantes :
Accueillir, aider, informer et guider les bénéficiaires du contrat de professionnalisation ;
Organiser avec les salariĂ©s intĂ©ressĂ©s l’activitĂ© de ces bĂ©nĂ©ficiaires dans l’entreprise et contribuer Ă  l’acquisition des savoir-faire professionnels ;
Veiller au respect de l’emploi du temps du bĂ©nĂ©ficiaire ;
Assurer la liaison avec l’organisme ou le service chargĂ© des actions d’évaluation, de formation et d’accompagnement des bĂ©nĂ©ficiaires Ă  l’extĂ©rieur de l’entreprise ;
Participer Ă  l’évaluation du suivi de la formation.

L'employeur doit lui permettre de disposer du temps nécessaire pour exercer ses fonctions et se former. Le tuteur assure un suivi personnalisé et le formalise dans un document (cahier de suivi par exemple).

VoilĂ , tu sais tout sur le contrat de professionnalisation !

À bientît !

Mis Ă  jour le : 28/07/2023

Cet article a-t-il répondu à vos questions ?

Partagez vos commentaires

Annuler

Merci !